08 - L'Histoire de Saint Urbain




Présentation de Saint Urbain


La présence de « l’homme » sur Saint Urbain en Vendée est connue depuis la préhistoire, des haches-marteaux y ont été retrouvés et sont exposés au Musée Dobrée à Nantes.
Fondé par les moines de Noirmoutier, ce village niché entre marais et bocage et un havre de paix où il fait bon vivre. Ancré dans ses traditions et tourné vers l'avenir prometteur il s'ouvre à la modernité.
Ses monuments comme l'église, brûlée par trois fois pendant les guerres de Vendée et reconstruite, seul le clocher a changé de forme pour soutenir les deux lourdes cloches qui seront enterrées dans le pré des Belles-Bosses pendant la Révolution, pour ne pas finir en canons.
Son ancien presbytère,
Le moulin du Pissot habitation privée
Le château de la Bonnetière de construction Renaissance (reconstruit près de son ancien château-fort dont il ne subsiste que les douves) a accueilli en son sein, Henri de Navarre futur roi de France sous le nom de  Henri IV  venu guerroyer les Calvinistes au château de Beauvoir qui sera pris et pillé en octobre 1588. Il sera ensuite détruit en 1689 et ses pierres seront utilisées pour divers travaux de voirie, comme la route qui mène au port du Bec.
Le Taizan et les étiers traversent Saint Urbain, ou anguilles, écrevisses et autres espèces aquatiques affluent en nombre.
De nombreuse espèces de volatiles nidifient au cœur du marais, comme les cigognes, les canards col-vert ou encore les oiseaux de passage venus faire une pause.
Son nouveau chemin piétonnier et cyclable relie Beauvoir sur Mer à Sallertaine invite à la promenade quotidienne ou dominicale en famille. La halte sur le chemin piétonnier à "la Planche" lieu où passe le Taizan (à gué l'été), est enjambé par une magnifique passerelle où les photographes ne manqueront pas de s'arrêter.
Son terrain de Camping municipal "Les Rouches" attend ses vacanciers en juillet et août loin des foules du littoral à quelques kilomètres, qui profiteront de cette aire de repos pour se ressourcer.
La zone de loisirs située aux abords du marais avec des agrès plus agréables les uns que les autres comme le toboggan, l’échelle de corde, la cabane, le tourniquet et autres raviront les enfants de tous âges pour jouer en toute quiétude sous la surveillance des parents.
Elle permet également l’organisation de manifestations tels que : Vide-greniers, kermesses, repas champêtres, concours de boules ou encore foot de quartier.
Ses magasins de proximité, comme la boulangerie qui sent bon le pain chaud et la croissanterie, l’épicerie café tabac dépôt de gaz seront là pour vos besoins quotidiens.
La nouvelle zone artisanale qui ne demande qu’à prendre de l’ampleur, accueille ses artisans de différents corps de métier.
Des Antiquaires, des Artisans du bâtiment, un Maitre d’œuvre, Travaux publiques et agricoles, Peintres et Décorateur, Coiffure, Institut de beauté, et un Garagiste viennent compléter cet artisanat.
Les Gîtes sont  ouverts toute l'année pour les personnes qui viennent y faire une halte.
En quelques mots, Saint Urbain c'est le calme et la joie de vivre, la convivialité, son marais, son bocage, ses monuments, ses aires de repos, ses commerces, son château... son accueil !
Et tout cela à quelques kilomètres de la mer.

L'Histoire de Saint Urbain 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ajouter ici vos commentaires et suggestions